Le jardin zen et l’intégration à la nature

jardin zen :

Un jardin zen fait de pierre et de sable… quelques végétaux bien structurés….est une solution adaptée pour un style facile et épuré.

Originairement, le jardin zen s’est inspiré de la Chine où il servait de lieu de médiation et de pratique des moines. La plupart des monastères se situant en montagne, le jardin était souvent le lieu ou se trouvait le point d’eau et était agrémenté traditionnellement de rochers pour palier au manque de végétation. Le jardin zen a ensuite porté son influence dans la partie est de l’Asie et s’est imposé, notamment au Japon.

« 1 de 2 »

Le plus connu est le jardin de pierre du temple Ryoanji, au Japon, dans la ville de Kyoto. Imaginé, dessiné puis réalisé à la fin du XVéme siècle. Il est d’une simplicité et d’une harmonie qui ont fait école depuis :

Quelques pierres moussues disposées au rythme de sept, cinq, trois sur du sable blanc ratissé dans le calme et l’harmonie. Comme la photo vous le montre, il est d’une simplicité déconcertante, mais reste une célébrité Japonaise.

Dans le courant orientaliste qui s’est épanoui en Europe entre le XIV et le XVIII ème siècle, le concept du Jardin Zen s’est invité progressivement dans les jardins européens et s’exprimant dans une version plus mixée et réadaptée au cours des siècles.

Aujourd’hui, la tradition de ces jardins existe toujours et donne des jardins épurés ou la faible végétation peu s’exprimer sans contraintes pendant que le promeneur dispose d’un espace maximum dans lequel il peut se déplacer.

Très facile d’entretien et harmonieux, le Jardin Zen est une solution pour pouvoir disposer d’un jardin élégant et naturel. Ainsi, si vous souhaitez passer le plus de temps possible dans le jardin en minimisant l’entretien, il est idéal.

Jardin zen

Temple Ryoanji par japan-guide.com

Découvrez nos chantiers étape par étape